DBO Design

DBO DESIGN

Content Reactor 3.0

Test de Samsung Gear VR

Rédigé par dbodesign Aucun commentaire
Classé dans : Realité Virtuelle Mots clés : aucun
Samsung Gear VR est sur le marché depuis un moment déjà (4 ans) et est présenté comme un casque VR pour smartphones Samsung, dédié à la gamme S5-S9. L'association avec Oculus permet de booster les contenus disponibles et la V3 (Compatible 8) introduit une manette. Que vaut le produit,en tant que tel et face à la concurrence ? - Le Test:

Un peu d'histoire

En 2014 Samsung, le géant Coréen des smartphones (maintenant dépassé par Huawei) choisit de doter son dernier téléphone d'un accessoire dédié à la réalité virtuelle, devenant compétiteur dans ce domaine. Le fabricant propose alors une première version de son casque rigide Gear VR (il existe une gamme Gear pour différents produits), destiné aux développeur appelé “Innovator Edition” pour son Galaxy Note 4, dans l'espoir de générer des contenus. Les outils créés outre Samsung sont aussi issus d'Oculus. Et en 2015 le Gear VR arrive sur le marché, cette fois pour le Galaxy S6, 6+ et Edge, ainsi que le Note 5, touchant le grand public. En 2016, Samsung lance un casque noir pensé pour les S7, S7 Edge and Note 7. En mars 2017 enfin fut devoilé la V3 pour le Galaxy S8 et S8+, avec pour la première fois contrôleur, révélant dans le même "panier" la caméra Gear 360. Les changements apportés au Gear VR 2017 sont surtout destinés à permettre d'adapter plus de smartphones avec un locker. Le contrôleur bluetooth outre un capteur de mouvement inclus une gâchette, pour plus d'immersion et d'expériences ou d'applications diversifiées. Enfin en 2018 arrivait la V4 pour S9, sans grands changements mais avec une provision au niveau du locker permettant d'y mettre aussi le nouveau S10, en attendant une hypothétique V5. Rappelons que pour les contenus, les applications sont 100% compatibles Oculus Go. Le test ici concerne le V2, compatible S6-S7, dernière version sans manette.

Jetons un oeil sur la bête:

https://youtu.be/LS1Ggu7kzHQ De première abord une boîte toute simple à tiroir, avec le casque en plastique contenu dans un baquet incluant une petite boîte carton contenant un adaptateur USB-C sous blister. La prise en main est facile et immédiate avec un capot à ouvrir avec tirettes, et un espace pour y placer son smartphone. Des clips sur les côtés avec ressorts permettent d'adapter les S6 ou S7 et leurs variantes + sans trop de mal, avec l'avantage qu'ils tiennent bien en place. Maintenant évidemment hors de question d'utiliser d'autres modèles que Samsung, car si l'espace disponible peut se prêter à d'autres modèles, l'application de fonctionnera pas. En tant qu'objet, la manufacture est très correcte. La coque en plastique noir mat et brillant (pour le capot) semble solide, l'assemblage précis, la coupe fine. Les sangles à fixer sont assez standards, suffisamment amples pour des ajustements universels, et avec un tissu de bonne facture. Le rembourrage de la partie en contact avec le visage est agréable, de qualité, et permet de serrer la sangle un peu plus. Les lockers pour les smartphones sentent le solide. La grande particularité du Gear VR par rapport au Daydream View, est son intégration d'un accéléromètre, gyroscope et capteur de proximité ainsi que des lentilles optiques de bézier de bonne facture procurant un champ de vision de 101°. Toutefois le FOV final, la résolution, les performances de rafraichissement qui éviteront la nausée dépendront évidemment du smartphone lui-même... Rappelons aussi que la rétrocompatibilité du Gear VR Controler permettrait d'utiliser cette version. A titre personnel, j'ai acquis ce modèle sur Rakuten neuf pour 25 euros, la version 4 en revanche (2017) tourne à 130 euros neuf avec manette. Dans ce dernier cas, le casque offre en plus des clipseurs universels pour le S6 jusqu'au S8, une dragonne, en plus de l'adaptateur micro USB et des sangles, un peu améliorées. Mais bien sûr le réel avantage du modèle est sa manette, que l'on ne pourra tester ici (en tout cas cette année!).

Mise en route:

La partie réellement importante est bien entendu le contenu. L'application Gear VR est bien entendu gratuite et s'installe sans trop de soucis. A noter que Samsung et Oculus ont quand même réussi à mobiliser des développeurs pour produire des jeux optimisés (60+), malheureusement tous payant sauf les rares démos de base du Samsung Gear. Car le Gear VR, a ne pas s'y tromper, reste focalisé sur le ludique et ne propose pas grand chose d'autre sinon un navigateur web et une "salle de cinéma" pour vidéos 2D. Le Gear VR est comparable au Daydream. Les deux sont sur une gamme de prix relativement similaire avec 30 euros d'écart mais le Daydream offre un design plus soigné, plus d'applications, et plus de compatibilités avec différents modèles de smartphones utilisant Android et le second dispose de son propre hardware et d'un système de fixation complexe. Dans les deux cas il s'agit en quelque sorte d'un haut de gamme des casques non-standalone (nécéssitant un smartphone). Juste au dessus on trouve en effet l'Oculus Go et plus haut encore le médiocre Google Lenovo, qui est encore plus cher et semble être plus un produit d'appel pour développeur que pour le grand public. Installation des applications L'installation se fait une fois que le smartphone est connecté à la prise xx, cela déclenche un menu automatique proposant l'installation de Samsung Gear VR demande six étapes avec des téléchargements successifs au total de 800 mo. Il faut suite créer un compte oculus et rentrer un code pin (donc relié à son compte facebook) avec confirmation de boîte mail. Après confirmation, il faudra éventuellement rentrer un compte Paypal ou autre pour télécharger les jeux Oculus. Apparemment il y a une application propre Samsung Gear VR, et il est conseillé de télécharger Prologue (112 mo) une fois connecté à l'interface. C'est la démo Oculus pour Daydream. Malheureusement semble t'il compatible avec la version manette uniquement. En effet il n'y a pas de bouton à proprement parler sur le casque: Une molette de réglage de la distance entre les lentilles et le téléphone pour la netteté, des boutons sur le côté pour le son, et un bouton menu et un retour. En savoir plus, références: https://www.theverge.com/2019/2/20/18234249/samsung-gear-vr-works-with-galaxy-s10

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article